RSE Transport : comment gérer les temps de conduite et de repos ?

Quels textes définissent la réglementation sociale européenne (RSE) ?

Plusieurs textes réglementent le volet social du transport routier de marchandises :

  • Le règlement (CE) n° 561/2006 du 15 mars 2006 sur les temps de conduite, de pause et de repos dans le domaine des transports par route applicable aux conducteurs de véhicules de plus de 3,5 T ;
  • Le Code du travail, pour les dispositions générales, non-spécifiques aux transporteurs ;
  • Le Code des transports ;
  • La convention collective nationale des transports routiers.

Certains de ces textes vont définir en autres les règles strictes applicables aux conducteurs routiers en matière de temps de conduite et de repos.

Quel est le temps de service pour les conducteurs ?

gestion heures de conduiteC’est à l’article D3312-45 du Code des transports que l’on retrouve la durée du temps de service du personnel roulant pour le transport de marchandises. Il y est décrit 3 temps de service :

  • Pour les personnels roulants  » grands routiers  » ou  » longue distance  » : 43 h par semaine, soit 559 h par trimestre ;
  • Pour les autres personnels roulants (sauf conducteurs de messagerie et des convoyeurs de fonds) : 39 h par semaine, soit 507 h par trimestre ;
  • Pour les conducteurs de messagerie et les convoyeurs de fonds : 35 h par semaine, soit 455 h par trimestre.

Quelle est la durée maximale du temps de service ?

L’article D3312-45 définit un temps de service moyen mais la durée du temps de service est plafonnée :

  • La durée maximale quotidienne du temps de service est de 12 h sauf travaux urgents.
  • La durée maximale hebdomadaire est définie en fonction du personnel visé :
    • Pour les conducteurs « grands routiers » : 56 h sur une semaine isolée, 689 h par trimestre, 918 h par quadrimestre ;
    • Pour les autres personnels roulants : 52 h sur une semaine isolée, 650 h par trimestre, 866 h par quadrimestre ;
    • Pour les conducteurs de messagerie et les convoyeurs de fonds : 48 h sur une semaine isolée, 572 h par trimestre, 762 h par quadrimestre.

Quel est le temps de conduite pour les conducteurs ?

Le règlement (CE) n° 561/2006 du 15 mars 2006 fixe les temps de conduite et de repos des conducteurs de véhicules de plus de 3,5 T, à savoir :

  • 4h30 de conduite suivie de 45 minutes de pause (fractionnable en une pause de 15 min + 30 min) ;
  • 9 h de conduite par jour maximum (assouplie à 10 h deux fois par semaine) ;
  • 56 h de conduite hebdomadaire maximum et 90 h sur deux semaines consécutives.

Concernant le travail de nuit (compris entre 21 h et 6 h), il ne peut excéder 10h (article L 3312-1 du Code des transports).

Quel est le temps de repos des conducteurs ?

Le temps de repos normal journalier pour un conducteur routier est d’au moins 11 h, mais il peut être fractionnable en deux temps (3 h + 9 h).

Trois fois par semaine, il est possible de prévoir un temps de repos réduit, c’est-à-dire d’une durée d’au moins 9h mais inférieure à 11 h.

Le repos normal hebdomadaire est de 45 h, mais il possible de prévoir un repos de 24 h sur deux semaines consécutives (conditionné à une période de repos équivalente prise avant la fin de la troisième semaine).

Quels outils pour gérer les obligations concernant le temps de service, de conduite et de repos  de vos conducteurs ?

gestion planning conducteur routierLa connaissance de la RSE est indispensable pour gérer le planning des conducteurs de votre entreprise. Comment simplifier cette tâche et éviter les sanctions lors des contrôles ? Voici un panel d’outils indispensables pour rester dans le cadre légal de façon efficace :

  • Logiciel de planification de tournées : il s’agit de l’outil de base pour programmer le planning des conducteurs. Ce logiciel vous permet automatiquement de rester dans le cadre légal, en ayant dans sa base de données la réglementation officielle des temps de conduite et de repos. Ainsi, plus d’erreurs ou de prise de tête pour optimiser le temps de travail de vos conducteurs.
  • Informatique embarquée & application mobile : l’informatique embarquée, tout comme un TMS mobile, permettent le suivi en temps réel du temps de conduite et de repos, à la fois par l’exploitation mais aussi par le conducteur. Il est ainsi possible d’assurer un contrôle précis des heures de conduite. Le plus de l’application mobile est de pouvoir informer vos chauffeurs d’un changement de planning très facilement et en temps réel.
  • Le logiciel chronotachygraphe : extraire les données de cartes conducteurs est une obligation légale. Pour lire les données des cartes conducteurs et vérifier les heures de conduite réalisées, vous avez forcément besoin d’un logiciel chronotachygraphe.

Besoin d’un logiciel de gestion efficace pour gérer les heures de conduite et de repos de vos conducteurs ? En plus d’un TMS ultraperformant, la suite OPEN intègre des outils de gestion sociale (SOLID, TIMEDISC, DIS, …) et les données embarquées (Constructeurs, Vehco, Trimble, Transics, Astrata…).  L’outil ACS Social (gestion des temps, prépaies et paies transport), issu de la suite logicielle de gestion pour le transport routier ACS, de la société CofiSoft, compagnie sœur de CJM International au sein du groupe CofiSoft, est également disponible pour les utilisateurs de la suite OPEN et a été particulièrement intégrée dans la suite OPEN pour une utilisation optimale.

N’hésitez pas à nous contacter pour en savoir plus !